history-essaouira-mogador-morocco

Histoire d’Essaouira

Si Essaouira l’ancienne Mogador des Portugais est l’une des cités les plus attachantes de la côte atlantique marocaine, elle le doit certainement à son climat tempéré toute l’année, à la gentillesse de ses habitants, et à son patrimoine architectural. Mais derrière ses remparts ocres et rouges, il règne une atmosphère unique. Vous y croiserez badauds, pêcheurs, commerçants et artisans, auxquels viennent se mêler des artistes du monde entier.

Son histoire commence au VIIe siècle avant J.-C. Les phéniciens faisaient escale dans l’île de Mogador lorsqu’ils descendaient vers l’Afrique noire. Les romains y installèrent plus tard un centre de fabrication du pourpre ; ce colorant rouge vif qui donna son nom aux îles Purpuraires au large d’Essaouira.

C’est en 1764, que Sidi Mohamet Abdallah pour contrer l’essor grandissant d’Agadir décida de faire de la ville de Mogador une cité fortifiée. Sidi Mohamet Abdallah confia à un architecte français Théodore Cornut, la responsabilité de l’édification des nouveaux remparts, la nouvelle ville à l’intérieur de ces remparts est ainsi protégée des éventuelles attaques de tribus insoumises.

Retournez-vous et admirez « ESSAOUIRA la bien dessinée ». Et maintenant descendez des remparts et revenez dans le présent pour profiter de tous les charmes d’Essaouira. Si plaisante, si évocatrice, si attachante, Essaouira attire depuis le XVIIIe siècle, poètes, savants, artisans et créateurs marocains. La ville reste l’un des centres actifs de l’art contemporain marocain.

Les îles au large d’Essaouira

Au moyen-âge, les portugais baptisent la ville « Mogador », sans doute une déformation de nom de Sidi Mogdoul, un marabout local.

Vous souhaitez partir en excursion ?

Visiter la ville, découvrir les souks, les monuments historiques, l’artisanat local ? Pratiquer des activités sportives ? À deux pas du Ryad Watier, nous vous indiquons toutes les meilleures adresses…